13 mai 2020

LA CONFIANCE EN SOI ET MOI

La confiance en soi et moi

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui je voulais vous parler de la confiance en soi et de mon rapport personnel à ce sujet.

J’ai fais il y a quelques jours un sondage sur Instagram où je vous demandais plusieurs questions. La première, « Avez-vous confiance en vous? » et j’ai eu plus de 70% de non. Ensuite, je vous demandais ce qui vous donnait confiance en vous et ce qui l’affectait.

Je voulais vous parler de mon expérience personnelle à ces questions et vous expliquer le rapport que j’ai à la confiance en soi.

la confiance en soi

Ais-je confiance en moi?

Aussi lointain que je me souvienne je n’ai jamais vraiment eu de problème de manque de confiance en moi. Sans avoir pour autant une confiance en moi inébranlable. Je pense pouvoir dire que je suis confiante et je l’ai toujours été en ma capacité d’être, d’accomplissement et de pouvoir être aimé (par soi même et les autres). Ce sont pour moi les piliers essentiels de la confiance en soi.

Ce qui me donne confiance en moi

Là où je puise ma plus grande force pour la confiance en moi c’est que je ne la puise presque que de moi-même. Non pas que je me fiche totalement de l’avis des autres mais je sais que l’estime de soit est le plus important à travailler.
J’essaye toujours de faire reposer ma confiance en moi sur mon avis sur ma vie, mes réussites, mon image… et pas sur l’avis des autres.
Bien sûr, l’encouragement et l’approbation des autres me sert à booster ma confiance en moi mais je ne fais pas de ça une nécessité.
Mais finalement, c’est souvent moi et moi seule qui me donne confiance en moi.
Et pour cela, mes lectures de développement personnel m’ont énormément aidé.

Article associé: 10 habitudes qui ont changé ma vie

Ce qui affecte ma confiance en moi

L’un n’empêche pas l’autre je crois que c’est moi-même qui affecte parfois ma confiance en moi.
Finalement, je me rends compte que c’est moi qui suit la plus dure avec moi-même.
Qui remarque la cellulite, les échecs et les remises en question.

L’une des choses qui a le plus affecté ma confiance en moi est bizarrement mon métier. Je dis bizarrement car je remarque que pour les blogueuses souvent c’est le contraire. Pour ma part c’est un boosteur la plupart du temps et parfois un frein.
Je vous explique.

Avant, je ne regardais pas la vie des autres du moins que celle de mon entourage. Je suis aujourd’hui beaucoup de personnes sur les réseaux sociaux très inspirantes et qui souvent font le même métier que moi.
Est venu une chose que je connaissais finalement que très peu avant: la comparaison.
C’est quelque chose sur lequel je travaille beaucoup depuis cette période de quarantaine car j’ai pris énormément de recul sur ça.

Je me rends compte que les réseaux sociaux affectent pour presque tout le monde la confiance en soi. Et pourtant pour en avoir parlé avec beaucoup d’entre vous, il est arrivé que parfois c’était moi qui affectait votre confiance en vous.
On ne voit toujours sur les réseaux ce que les gens veulent montrer, la partie visible de l’iceberg.

Bilan

Je me rends compte que même si ma confiance en moi a baissé depuis un an elle remonte aussi la pente très vite.
Je fais beaucoup de travail sur moi-même et surtout je me suis rappelée plusieurs petites choses très simples et criantes de vérité.
Nous ne serons que nous, pour toujours et il n’y aura qu’un nous à jamais.
Ça vous donne pas envie de refaire le monde?
Perso si !
Se rendre compte que l’on est le seul et unique nous nous donne tellement de force. Nous sommes spécial, nous sommes vivant.
Et ça, ça me donne envie d’être moi à 100%. De vivre pour moi et sans se préoccuper du succès des autres.

Quand on voit tous les succès des gens (entrepreneurs, blogueurs, CEO, artistes…) on ne voit souvent que le résultat à l’instant T. Et on oublie tout le chemin parcouru.

Nous vivons dans un monde d’abondance. Il suffit juste de le vouloir et de s’autoriser cela peu importe nos croyances limitantes.
Je divague peut être un du sujet principal mais je voulais vous montrer le cheminement de pensées que j’ai quand je perds confiance en moi. Que je me compare à quelqu’un qui fait mieux que moi où du moins dont j’en ai l’impression.

Vivez pour vous, avez vous.

Mes conseils pour avoir confiance en vous

Je vais très vite vous faire une vidéo sur youtube. Je vous donnerai mes conseils pour avoir confiance en soi.
La vidéo reprendra les thématiques principales dont j’ai pu échangé avec vous en MP sur Instagram. Par exemple: le poids, le physique, les autres, l’accomplissement personnel et professionnel…

C’est un sujet passionnant vous ne trouvez pas ?

Et vous, quel est votre rapport à votre confiance en vous ?

XX

5 réponses à “LA CONFIANCE EN SOI ET MOI”

  1. aurelie crouzet dit :

    coucou , bin moi la confiance , j essai de l avoir mais parfois c’est bien compliqué , sympa ton article 😉 , bonne fin de journée , bisous

  2. Muriel dit :

    Ton article est très intéressant et juste . Félicitations. Tu es surprenante de bons sens et de résilience. L’application est parfois difficile quand on te rabaisse sans cesse . Je connais mes valeurs, je sais ce que je suis capable de faire en théorie maintenant mais en pratique je me suis perdue ou j’ai laissé les autres me perdre . Retentissement énorme: psychologique et médical . Chez moi il y a une ambivalence , il y avait ambivalence , au passé car les aléas de la vie et les mots des autres ont grignoté jusqu’au trognon pour ne faire de moi qu’une poupée de chiffon. Avant, parlons d’avant et de cette ambivalence : la touche à tout qui est capable de grimper des montagnes avec le si j’apprends , me renseigne je suis capable dans tous les domaines d’être bonne ( pas excellente mais bonne) et la flippette qui se dit je suis une nullité sans nom ( enfin si le mien ) . Deux parties du cerveau qui s’affrontent. Mon moi émotionnel si il est touché, affecté me rend vulnérable jusqu’à me faire plonger , la confiance disparaît complètement , la raison se fait la malle et je suis incapable de grimper sur ce terrain trop boueux. La chose à faire, tu l’as bien exprimée , n’écoutez que soi pour faire court . C’est là où la difficulté se situe surtout quand on est un être faite de 90% de sensibilité ( élevée en batterie peut-être) . Cette hypersensibilité par contre est la cause d’une non confiance en soi sur le plan plus personnel : l’image physique est dégradée. Et je t’en mets des couches de « t’es moche ma pauvre «  etc etc « . en résumé : une confiance en soi bousculée par mon fonctionnement neuro -physiologique et par un regard des autres et mots blessants ( punching-balls de service) . Merci pour cette tribune qui nous as permis de nous exprimer. Merci pour ta franchise. À franchise, franchise.

    • clairelatour dit :

      je ne peux que te comprendre avec cette hypersensibilité qui est aussi la mienne ! Concernant la dualité je pense que c’est ce qui fait que nous sommes humains, ces multiples personnalités qui fait que l’on est une personne.
      l’enfer c’est les autres ? une généralité non, une possiblité oui lol !

  3. Kimilele dit :

    Bonjour Claire,
    Un article très bien écrit et intéressant tout comme le sujet évoqué !

    Merci bien, bonne fin de journée et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WHO'S THAT GIRL?

Je m'appelle Claire Latour, j'ai 25 ans et j'habite à Paris. Passionnée de mode mais aussi de beauté, j'aime porter des pièces qu'on juge importables et distiller mon univers partout où je vais! Je suis également une grande fanatique de voyages et de découvertes aux quatre coins du monde. Contact: clairelatour@hotmail.fr

latest vlogs